Par jugement du Tribunal Administratif de RENNES du 04/05/2016

La responsabilité d’un centre hospitalier a été retenue pour diverses fautes commises dans le suivi d’une grossesse puis dans la prise en charge de l’enfant à sa naissance et notamment un retard au diagnostic d’une maladie infectieuse, les diverses fautes ayant contribué au décès du bébé. En conséquence, les divers préjudices matériels et moraux générés par cette situation ont été indemnisés en majorité au titre d’une perte de chance d’éviter la maladie puis le décès.